Maïlys Flamand

Photo du réalisateur

Maïlys Flamand est née à Roberval et est originaire de la nation ilnue et de la nation atikamekw. Depuis 2017, elle a réalisé avec le soutien du Wapikoni trois courts-métrages expérimentaux à Manawan, à l’Université Concordia et dans le cadre du studio virtuel. Ses créations explorent et approfondissent un sujet qui lui est cher, soit le fait d’appartenir à plusieurs lieux. Non seulement Maïlys est réalisatrice au Wapikoni, mais elle y a aussi travaillé comme coordonnatrice locale, comme animatrice d’ateliers de sensibilisation et comme conceptrice visuelle pour le projet Natakanu. Depuis son déménagement à Montréal en 2019, elle est active dans la communauté autochtone urbaine, notamment en ayant présidé le Cercle des Premières Nations de l’UQAM et en ayant siégé au Conseil jeunesse de Montréal Autochtone. Détentrice d’un diplôme d’études collégiales en arts visuels de Trois-Rivières et d’un certificat en intervention jeunesse autochtone de l’UQAC, Maïlys travaille en tant qu’animatrice culturelle depuis février 2020 à Montréal Autochtone.

FILMS PRÉSENTÉS AU
CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

Iskwew ishkueu

Une jeune femme témoigne de son parcours, qui l’a menée de sa communauté d’origine en milieu urbain. Après avoir vécu un choc culturel en ville, c’est là qu’elle désire vivre dorénavant. Iskwew-ishkueu : un film tout en douceur né d’une force de résilience.