☂️ Alerte Pluie - Les projections prévues ce soir au Parc Molson et au Parc Notre-Dame-de-Grâce de Bye Bye Tibérias et La panthère des neiges sont annulées. ☂️

LES FILMS QUÉBÉCOIS À VOIR AU FESTIVAL CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

Montréal, le 20 juin 2023 – Le Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias est heureux de dévoiler les titres québécois qui seront présentés gratuitement dans plus de 15 parcs extérieurs de Montréal et Longueuil cet été, du 28 juin au 31 août 2023. Rappelons que le festival sera lancé le mercredi 28 juin au Parc Laurier avec la présentation en première québécoise du film Mon pays imaginaire de Patricio Guzmán.

PROGRAMMATION QUÉBECOISE

Cet été, le public est invité à voir et revoir des productions d’ici et à échanger avec les cinéastes qui seront présents pour toutes les projections.

Big Fight in Little Chinatown (Karen Cho, Québec) | Projection spéciale dans le Chinatown de Montréal | En présence de la réalisatrice
Lundi 3 juillet à 21h15, Place Sun-Yat-Sen (Ville-Marie)
Synopsis : Immersion dans différents quartiers chinois d’Amérique du Nord aujourd'hui menacés de disparition par ceux et celles qui veulent exploiter leurs terrains de grande valeur immobilière. Le film dénonce ces tentatives d’éviction et montre la combativité des communautés pour défendre ces lieux patrimoniaux.

Je vous salue salope : la misogynie au temps du numérique (Léa Clermont-Dion et Guylaine Maroist, Québec) | En présence de la réalisatrice Guylaine Maroist
Jeudi 6 juillet à 21h15, Parc Molson (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : Je vous salue salope : La misogynie au temps du numérique nous plonge dans une histoire chorale chavirante où s'entremêlent les destins de femmes de têtes assaillies par la meute en ligne. La volonté est commune : ne plus se taire.

Ressources (Hubert Caron-Guay et Serge-Olivier Rondeau, Québec) | En présence du cinéaste Serge-Olivier Rondeau
Mardi 11 juillet à 21h00, Parc du Pélican (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : Le film s’intéresse aux conditions d’existence d’humains, d’animaux et de végétaux liés entre eux par la chaîne d’abattage et de transformation de viande. En suivant différents acteurs captés par cette chaîne, le film observe un état de précarité partagé au-delà des frontières de l’espèce.

Le Mythe de la femme noire (Ayana O’Shun, Québec) | En présence de la réalisatrice
Mercredi 12 juillet à 21h00, Parc Laurier (Plateau Mont-Royal)
Synopsis : Le Mythe de la Femme Noire est un long-métrage documentaire qui enquête sur l’image des femmes noires dans la société. Selon des spécialistes, la communauté noire est la minorité la plus touchée par des images créées il y a des siècles.

2012/Dans le coeur (Arnaud Valade et Rodrigue Jean, Québec) | En présence de Arnaud Valade
Vendredi 14 juillet à 21h00, Square Dézéry (Hochelaga-Maisonneuve)
À l’aide d’images provenant de sources amateurs et professionnelles, 2012/Dans le cœur nous plonge dans l’intensité de manifestations et émeutes de la grève étudiante de 2012.

Notre-Dame-de‑l’Arsenic (Martin Frigon et Christian Mathieu Fournier, Québec) | En présence de Martin Frigon
Vendredi 21 juillet à 21h00, Square Dézéry (Hochelaga-Maisonneuve)
Plongez au cœur de la mouvance sociale inédite dont Rouyn-Noranda a été le théâtre en 2022 à la suite des révélations de la santé publique sur les taux anormalement élevés d’arsenic dans l'air.

Geographies of Solitude (Jacquelyn Mills, Canada) | En présence de la productrice
Lundi 24 juillet à 20h45, Parc Dante (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : Utilisant un vaste éventail de techniques cinématographiques écologiques et novatrices, le film est une immersion ludique et respectueuse dans le riche écosystème de l’île de Sable ainsi que dans la vie d'une naturaliste et environnementaliste qui y habite depuis plus de 40 ans.

J’ai placé ma mère (Denys Desjardins, Québec) | En présence du réalisateur
Mardi 1 août à 20h45, Parc Médéric-Martin (Ville-Marie)
Jeudi 24 août à 20h00, Station Youville (Ahuntsic-Cartierville)
Synopsis : À la manière d’un journal filmé, ce film documentaire nous plonge dans l’expérience personnelle du cinéaste et de sa sœur qui veulent s’assurer que leur mère termine dignement ses jours dans le système des CHSLD.

Rojek (Zaynê Akyol, Québec) | En présence de la cinéaste
Jeudi 3 août à 20h45, Parc Molson (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : Rojek va à la rencontre de membres incarcérés de l’État islamique et de leurs femmes détenues dans des camps-prisons, provenant des quatre coins de la planète et partageant un idéal commun : établir un califat.

L’histoire jugera (Germán Gutiérrez, Québec) | En présence du réalisateur et de la productrice
Jeudi 10 août à 20h30, Parc Molson (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : À l’annonce de la signature des accords de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla en 2016, le cinéaste filme dans un des derniers camps des FARC.

Ciné-discussion : (R)évolution – le travail est humain (Productions 4 Éléments, Québec) | En présence des cinéastes
Mardi 15 août à 18h30, Parc Pélican (Rosemont-La Petite-Patrie)
Synopsis : Ciné-discussion autour du moyen métrage documentaire (R)évolution – le travail est humain sur notre rapport au travail et sur des solutions inspirantes de coopératives pour faire face aux enjeux actuels. Le Ciné-discussion débutera à 20h00 et sera précédé d'un apéro à 18h30.

SOIRÉE D’OUVERTURE

Rappelons que le public est invité à célébrer le début du festival le mercredi 28 juin dès 19h00 au Parc Laurier dans une ambiance des plus festives ! Au programme : la musique de DJ Guasà et la projection en première québécoise du film Mon pays imaginaire de Patricio Guzmán. Le tout sera suivi d’une discussion avec le chilien Sergio Martinez, professeur retraité en philosophie du Centennial College de Montréal et auteur des livres Chronicles of Exile (1992) et Entre Lénine et Lennon (1996).

Mon pays imaginaire (Patricio Guzmán, Chili) | Première québécoise
Mercredi 28 juin à 21h15, Parc Laurier (Plateau-Mont-Royal)
Synopsis : Octobre 2019, une révolution inattendue, une explosion sociale. Un million et demi de personnes ont manifesté dans les rues de Santiago pour plus de démocratie, une vie plus digne, une meilleure éducation, un meilleur système de santé et une nouvelle Constitution. Le Chili avait retrouvé sa mémoire. L’événement que Patricio Guzmán attendait depuis ses luttes étudiantes de 1973 se concrétisait enfin.

L’intégralité de la programmation, évènements spéciaux ansi que des lieux et les horaires des projections sont disponibles en ligne ou sur la page facebook du festival.