Rojek

Rojek va à la rencontre de membres incarcéré.e.s de l'État islamique, et de leurs femmes détenues dans des camps-prisons, provenant des quatre coins de la planète et partageant un idéal commun : établir un califat. 

SYNOPSIS

Rojek va à la rencontre de membres incarcéré.e.s de l'État islamique, et de leurs femmes détenues dans des camps-prisons, provenant des quatre coins de la planète et partageant un idéal commun : établir un califat. Confronté aux croyances fondamentalistes des djihadistes, le film tente de retracer le début, l’apogée et la chute de l’État islamique (EI) à travers leurs histoires personnelles. Ces conversations constituent le fil conducteur du documentaire au travers desquelles s’entrelacent diverses séquences décrivant le Kurdistan syrien d’après-guerre.

Thématique(s) : , Criminalité, Droits humains, Sociologie

FICHE

Réalisation | , Zaynê Akyol
Année | , 2022
Pays | , Québec
Durée | 126 minutes
V.O. | , anglaise, arabe, française, kurde
S.-t. | , Français
Image | Arshia Shakiba, Nicolas Canniccioni
Son | Sylvain Brassard
Montage | Mathieu Bouchard-Malo

REALISATION

Photo

Zaynê Akyol

VOIR LA FICHE COMPLÈTE

Diplômée de l’École des médias de l’Université du Québec à Montréal, Zaynê Akyol remporte, au terme de son baccalauréat, le Prix du meilleur espoir en cinéma documentaire remis par la Chaire René-Malo, associée à l’Office national du film du Canada. Elle termine également une maîtrise en communication, profil cinéma, en axant ses recherches sur les enjeux relationnels et créatifs en documentaire.

Jonglant entre théorie et pratique, c’est en 2016 que Zaynê réalise son premier long métrage documentaire, Gulîstan, terre de roses, qui dépeint le portrait des combattantes kurdes en guerre contre Daech (l’État islamique). Cette œuvre personnelle se fait remarquer par plusieurs festivals internationaux et récolte plus de 80 sélections, 50 nominations et 12 prix, dont le prestigieux Doc Alliance Award décerné lors du Festival de Locarno.

Son intérêt pour l’image et le politique l’a aussi amenée à la photographie. Sa première exposition largement diffusée, Rojekê, un jour (2016), raconte la résistance à travers des visages féminins. La cinéaste propose une seconde série de photographies attendue avec la sortie de son deuxième long métrage documentaire Rojek.

CARRIÈRE

Visions du réel Festival international du film de Nyon · RIDM · Hot Docs

PROJECTIONS ANTÉRIEURES

SÉANCE 1

3 août 2023 à 20h45

Parc Molson

**REPORTÉE en raison des conditions météos**

Une discussion avec la cinéaste Zaynê Akyol suivra la projection.