** En raison de la pluie prévue ce soir, la projection du 5 juillet au parc du Pélican est annulée **

Perdre Mario

En commettant ainsi l’un des 1200 suicides qui se sont déroulés au Québec cette année-là, Mario a plongé ses ami·e·s et ses proches dans un tourbillon de questionnements et de profonde tristesse, celui-là même qui assaille toute personne laissée brutalement dans le deuil par un départ volontaire et irrémédiable. 

SYNOPSIS

Le 22 mai 2015, Mario s’est logé une balle de calibre 22 dans la tête. En commettant ainsi l’un des 1200 suicides qui se sont déroulés au Québec cette année-là, il a plongé ses ami·e·s et ses proches dans un tourbillon de questionnements et de profonde tristesse, celui-là même qui assaille toute personne laissée brutalement dans le deuil par un départ volontaire et irrémédiable. Mario était le meilleur et le plus vieil ami du réalisateur de ce film. Dans ce documentaire, celui-ci décrit et décortique ce qui a précédé le geste ultime de Mario, de même qu’il démonte la mécanique du désarroi vécu par sa bande d’amis tissés serrés. Par extension, c’est le récit d’une expérience troublante que chacun de nous a malheureusement vécu ou vivra.

Thématique(s) : , Santé mentale, Sociologie

FICHE

Réalisation | , Carl Leblanc
Année | , 2021
Pays | , Québec
Durée | 84 minutes
V.O. | , française
S.-t. | , Français
Son | Stéphane Barsalou
Conception sonore | Éric Tessier
Musique | Anthony Rozankovic
Montage | Carl Leblanc, Marie Girault, Sylvain Caron
Scénario | Carl Leblanc
Photographie | Alex Margineanu

REALISATION

Photo du realisateur

Carl Leblanc

VOIR LA FICHE COMPLÈTE

Au milieu des années 90, Carl Leblanc fonde Ad Hoc Films. Avec son ami et collègue Luc Cyr, il produit et/ou réalise une quinzaine de documentaires dont Canada by night (prix Gémeaux du meilleur documentaire en 1999), Le coeur d’Auschwitz (finaliste aux prix Jutra 2011) et deux séries documentaires dont La boîte noire (prix Gémeaux de la meilleure réalisation et de la meilleure musique originale en 2003). Depuis plus de dix ans, il alterne entre le documentaire (Nation : huis-clos avec Lucien Bouchard et Le commun des mortels) et le métier d’écrivain (Le personnage secondaire, Artéfact, Fruits). Perdre Mario est son quatrième long métrage documentaire.

CARRIÈRE

Rendez-vous Québec Cinéma Festival · Les Percéides · Festival Vues-sur-Mer · Junction North Doc Festival

PROJECTIONS

SÉANCE 1 | 

11 août 2022 à 20h30

Parc Molson 

Une discussion en présence du cinéaste Carl Leblanc suivra la projection.
En collaboration avec :