Première canadienne

Kol Youm

Depuis sa retraite, Kheira enchaîne les tâches ménagères et les appels vidéos avec sa fille immigrée. A celle-ci, Kheira raconte, inlassablement, son quotidien et ses regrets. 

SYNOPSIS

Depuis sa retraite, Kheira enchaîne les tâches ménagères et les appels vidéos avec sa fille immigrée. A celle-ci, Kheira raconte, inlassablement, son quotidien et ses regrets.

Thématique(s) : , Droits humains, Féminisme, Précarité, Santé mentale

FICHE

Réalisation | , Zoulikha Tahar
Année | , 2021
Pays | , Algérie, France
Durée | 8 minutes
V.O. | , arabe
S.-t. | , Français
Image | Samuel Chalom, Zoulikha Tahar
Son | Zoulikha Tahar
Montage | Zoulikha Tahar

REALISATION

Photo du realisateur

Zoulikha Tahar

VOIR LA FICHE COMPLÈTE

Après un master en mécanique et des études en histoire des sciences à l'EHESS, Zoulikha Tahar se consacre, à partir de 2015, à sa passion pour l'écriture et la vidéo. En 2017 elle cofonde, en Algérie, le collectif AWAL avec qui elle réalise La rue : un clip contre le harcèlement de rue. Elle est présentée, la même année, par France 24 comme une des cinq femmes qui s'engagent le plus pour le changement en Afrique. En 2018, elle entame une formation en cinéma documentaire à la Fondation européenne pour les métiers de l'image et du son (Fémis). Elle y réalise son premier court-métrage documentaire, Une vie d'essais, un documentaire sur les représentations faites, des deux côtés de la Méditerranée, des Algériennes immigrées. Le film a été sélectionné, en 2020, dans la catégorie coup de cœur du festival Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. En 2021, Elle réalise, L'hiver qui ne meurt jamais, un film qui questionne l'impact de la crise sanitaire sur les frontières. Ainsi que, Kol Youm, un court-métrage documentaire sur la charge mentale. Ce dernier a remporté le prix, du public et du Jury, du meilleur documentaire au festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec. Zoulikha est également artiste slameuse. Elle s'est, depuis 2015, produite sur plusieurs scènes en Algérie, en France mais aussi en Belgique et au Liban. Zoulikha travaille aujourd’hui sur l’écriture de son prochain film dans le cadre de la résidence Plan Libre-Orléans, ainsi que l’animation d’ateliers de slam avec l’Institut du monde arabe.

PROJECTIONS

SÉANCE 1 | 

26 juillet 2022 à 20h45

Parc Médéric Martin 

Ce film fait partie du programme Programme courts métrages #2 – Dominer les privilèges