Little Palestine, Journal d'un siège

Dans son premier film, Little Palestine, Journal d'un siège, le cinéaste Abdallah Al-Khatib offre un aperçu de la vie quotidienne des habitant·e·s de Yarmouk, le plus grand camp de réfugié·e·s palestinien·ne·s au monde, alors qu’ils et elles persévèrent avec dignité et espoir au milieu d’un état de guerre sans fin. 

SYNOPSIS

Dans son premier film, Little Palestine, Journal d'un siège, le cinéaste Abdallah Al-Khatib offre un aperçu de la vie quotidienne des habitant·e·s de Yarmouk, le plus grand camp de réfugié·e·s palestinien·ne·s au monde. Abritant des milliers de Palestinien·ne·s, Yarmouk a été saisi en 2015 par l’État islamique/Daech en alliance avec al-Nosra. Les forces gouvernementales syriennes ont riposté au siège par un bombardement du camp qui a provoqué un tollé contre la perte de vies civiles et la destruction du camp de réfugié·e·s. Yarmouk a été coupé de l’électricité, laissant les réfugié·e·s palestinien·ne·s dans un état encore plus vulnérable et assiégé. Avec l’aide de ses amis, Al-Khatib dépeint la vie ordinaire des habitant·e·s de Yarmouk dans les années qui ont précédé le siège, alors qu’ils et elles persévèrent avec dignité, amour et espoir au milieu d’un état de guerre sans fin.

Thématique(s) : , Droits humains, Guerre, Politique, Santé mentale

FICHE

Réalisation | , Abdallah Al-Khatib
Année | , 2020
Pays | , France, Liban, Qatar
Durée | 89 minutes
V.O. | , anglaise, arabe, française
S.-t. | , Français
Conception sonore | Pierre Armand
Mixage sonore | Studio Lemon
Montage | Barhamji Qutaiba
Photographie | Abdallah Al-Khatib, Abu Qasem Qusai, Almassri Majd M.A., Basel Abdullah, Mohamad R.M. Hamid, Yahya Diaa, Zaghmout Mouayad

REALISATION

Photo du realisateur

Abdallah Al-Khatib

VOIR LA FICHE COMPLÈTE

Abdallah Al-Khatib est né en 1989 à Yarmouk. Il a étudié la sociologie à l'université de Damas. Avant la révolution, il a travaillé pour l'ONU en tant que coordinateur des activités et des volontaires. Il a créé l'association d'aide humanitaire Wataad, avec plusieurs amis, qui a réalisé des dizaines de projets dans plusieurs régions de Syrie, et notamment à Yarmouk. Il a participé à plusieurs films documentaires relatant la vie du camp de Yarmouk, notamment en étant l'un des cameramen de 194. Nous, enfants du camp, dont la première a eu lieu à Visions du Réel en 2017. Le magazine allemand Peace Green l'a identifié comme l'un des "artisans de la paix" de 2014. En Suède, il a reçu le prix Per Anger des droits de l'homme en 2016. Abdallah vit actuellement en Allemagne, où il a récemment obtenu le statut de réfugié.

PROJECTIONS

SÉANCE 1 | 

2 août 2022 à 20h45

Parc Médéric Martin 

Une discussion avec Zahia El-Masri suivra la projection.
En collaboration avec :