DE NOUVELLES CATÉGORIES ET 9 000 $ EN PRIX POUR LA RELÈVE 

 

La huitième édition du Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias marque l’inauguration d’une nouvelle structure pour la programmation de courts métrages du festival.

Cette année, la programmation courte se développera en trois compétitions ; Nationale, Internationale et Relève québécoise indépendante. Des mentions d’honneurs seront attribuées au meilleur court métrage dans les compétitions Internationale et Nationale. Grâce à ses nouvelles collaborations avec SPIRA et Main Film, le Cinéma sous les étoiles remettra deux prix d’une valeur totale de 9 000 $ dans la compétition Relève indépendante québécoise. Les organismes s’associent afin de réserver un espace de diffusion privilégié aux productions locales en documentaire et de supporter des cinéastes de demain en leur offrant un accès à des services de production et de postproduction.

Le prix Coup de poing d’une valeur de 5 000 $ en service présenté par SPIRA, sera remis au court métrage se démarquant par la force de son propos.

Le prix Cinématographie d’une valeur de 4 000 $ en service présenté par Main Film sera remis au court métrage se démarquant par sa signature visuelle.

SPIRA est une coopérative vouée au cinéma Indépendant issue de la fusion, en 2015, de Vidéo Femmes et Spirafilm, qui existaient tous deux depuis près de 40 ans. Son principal mandat : soutenir la production et la distribution de films, qu’il s’agisse de courts ou de longs métrages.

Main Film est un centre d’artistes voué au cinéma indépendant, a le mandat de faciliter, stimuler et promouvoir la création cinématographique indépendante depuis 1982. L’organisme soutient l’ensemble de la pratique cinématographique et place la vision de l’artiste comme seule instance de décision dans une démarche de création.

 

LE JURY DE LA PROGRAMMATION COURTS MÉTRAGES CSE2017

 

Le jury de la 8e édition du festival sera composé du documentariste et militant des droits civiques et humains Will Prosper, l’auteure et militante Aurélie Lanctot et la documentariste Naomie Décarie-Daigneault. En plus de déterminer les lauréats des deux nouveaux prix, le jury fera la sélection officielle de la programmation de courts métrages du Cinéma sous les étoiles et remettrons deux mentions honorables au meilleur court métrage de la compétition internationale et au meilleur court métrage de la compétition nationale.

Will Prosper est documentariste et militant pour les droits civiques et humains. Il est notamment le réalisateur de Aller simple: Haïti, Républik Basket, Les derniers pèlerins et The Lost Tapes du Hip-Hop.  Il a cofondé un mouvement citoyen contre la brutalité policière et les oppressions économiques nommé Montréal-Nord Républik. Il est également co-fondateur du Forum social Hoodstock, un espace de dialogue et d’innovation sociale pour la co-création de milieux urbains plus inclusifs, sécuritaires et dynamiques.

Aurélie Lanctôt est étudiante en droit à l’Université McGill et diplômée en communication de l’UQAM. S’intéressant aux enjeux féministes, elle publie en 2015 chez Lux éditeur Les libéraux n’aiment pas les femmes. En plus, elle anime un blogue sur le site du journal en ligne Ricochet et collabore à la Gazette des femmes ainsi qu’à l’émission Médium Large sur Ici Radio-Canada Première.

Naomie Décarie-Daigneault est une cinéaste documentaire. Elle détient une maîtrise en communication, profil média expérimental, ainsi qu’un bac en cinéma de l’Université du Québec à Montréal. Elle se fascine pour le secret, l’inavouable, et les petits mouvements de l’âme. Elle cherche à dévoiler ce qui se cache sous les structures sociales, les normes, les mises en scène. Elle vient de terminer un long-métrage portant sur la mémoire familiale et sur les peurs des ancêtres qui résistent aux générations.

L’appel est ouvert jusqu’au 2 avril 2017.

➤ Pour soumettre vos courts métrages !

 

 
 

Les Lieux

  • Aucune catégorie