• LA MAISON DE YARA

    LA MAISON DE YARA

    Forcée de quitter la Syrie en 2011, Yara se rappelle avec nostalgie son pays détruit par la guerre. Le temps qui passe fait naître la peur d’oublier les lieux familiers de sa vie restée en suspens. Depuis son appartement de Munich, Yara commence à se dire qu’il faudra construire une nouvelle maison.

    _____

    À partir de 2005, Emilie Baillargeon trace son parcours de réalisatrice autodidacte en s’intéressant principalement au documentaire. Elle participe activement au mouvement Kino où elle réalise une trentaine de courts métrages, ici comme à l’étranger. En 2012, elle termine Le temps d’une chanson, son premier moyen métrage documentaire, elle signe la co-réalisation d’une série pour la télévision de Radio Canada à Québec, Au-delà des murs, et conçoit l’installation vidéo Gâcher le paysage, présentée lors de la Manif d’art de Québec. Elle s’offre ensuite une pause pour étudier le cinéma de fiction à l’INIS où elle se voit décerner la bourse d’excellence du programme Cinéma en 2013. En 2014, elle produit et réalise le moyen métrage documentaire L’île aux oiseaux sur l’invitation de l’architecte Pierre Thibault. Plusieurs projets, en fiction comme en documentaire, remplissent ses cahiers.

       
     

    FILMOGRAPHIE
    Comme chez vous, 2015
    L’île aux oiseaux, 2014
    Ma vie, mais pas au grand complet, 2014

     

     

    Share

    • UN FILM DE EMILIE BAILLARGEON

      ORIGINE | QUÉBEC

      ANNÉE | 2016

      V.O. | ANGLAISE, ALLEMANDE ET ARABE

      S.-T. | FRANÇAIS

      DURÉE |15 MIN

      IMAGE | JONAS SPRIESTERSBACH

      SON | FLORIAN SEUFERT, TUNA KAPTAN, ANNELIE BOROS

      MONTAGE | LESSANDRO SOCRATES

      MUSIQUE | CLAUDE RIVEST

      PRODUCTION | MARIKA LHOUMEAU

      DISTRIBUTION | INIS

      Bande-annonce