• DEMAIN L’USINE

    DEMAIN L’USINE

    Après quatre ans de lutte contre leur ancien employeur (la multinationale Unilever), ceux que l’on appelle les Fralib se sont réapproprié leur usine et, depuis, gèrent collectivement leur coopérative ouvrière. Tourné quelques mois après la relance de la production, ce film plonge au cœur des rouages de la coopérative. Il nous montre comment chacun vit les jours suivant une si longue lutte et une si belle victoire ainsi que ce que peut signifier la transformation de l’organisation du travail au sein de l’économie néo-libérale.

    Une discussion avec Christine Joly et Mathieu Dionne du Réseau COOP suivra la projection.

    Événement Facebook

    _____

    Clara Teper a étudié la philosophie. Son questionnement autour des classes sociales, de la conscience politique et de l’engagement révolutionnaire est déjà présent dans l’ensemble de ses recherches. Elle se tourne ensuite vers le cinéma documentaire, avec la volonté d’interroger, dans la pratique, le rôle que peut occuper le cinéma au sein des processus d’émancipation. Demain l’usine est son premier film.

     

    FILMOGRAPHIE
    Premier long métrage

    • UN FILM DE CLARA TEPER

      ORIGINE | FRANCE

      ANNÉE | 2016

      V.O. | FRANÇAISE

      S.-T. | ANGLAIS

      DURÉE| 56 MIN

      IMAGE | CHLOÉ MAZOYER

      SON | FLORENCE CHIRIÉ

      MONTAGE | TARA BROWN  

      PRODUCTION | AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ

      DISTRIBUTION | AIX-MARSEILLE UNIVERSITÉ

      Bande-annonce


    • _____

      PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC LE CHANTIER DE L'ÉCONOMIE SOCIALE ET LE RÉSEAU DE LA COOPÉRATION DU TRAVAIL DU QUÉBEC

               

      ______

      Précédé de

      Engrenage
      UN FILM DE ALEXANDRE RUFIN | QUÉBEC | 2016 | V.O.  FRANÇAISE | S.-T. ANGLAIS |14 MIN